Comment réaliser un contouring

Le thème de cette semaine est le contouring . Pour certains, cette technique de maquillage du visage peut sembler innovante, mais en réalité elle est très ancienne et puise ses racines dans l’environnement théâtral.

Depuis quelques années, il est connu du plus grand nombre, au point qu’il semble qu’on ne puisse plus s’en passer ! Cependant, je trouve que certains aspects fondamentaux sont souvent négligés, qui sont nécessaires pour obtenir les résultats que nous voulons.

Dans cet article nous allons voir en détail comment créer un contouring parfait en fonction de la forme de notre visage.

Qu’est-ce que le contouring ?

Avez-vous remarqué qu’à chaque application du fond de teint, le visage semble ne plus avoir de volume ?

Le contouring a été créé précisément pour redonner de la tridimensionnalité au visage ; il reproduit des ombres naturelles, intervenant cependant sur les détails que l’on préfère cacher et sur ceux que l’on veut mettre en valeur.

Par essence, le contouring est la technique du clair – obscur qui joue sur l’illusion d’optique : la couleur claire met en valeur, et la couleur foncée « cache ».

De ces prémisses, vous pouvez deviner que c’est l’ art de camoufler certaines caractéristiques telles que le double menton, le nez aquilin ou un menton fuyant.

Crème ou poudre contouring ?

Si au théâtre le contouring est très marqué car il vise à augmenter l’expressivité des comédiens, dans la vie de tous les jours on ne peut certainement pas se balader avec des taches brunes sur le visage !

Le but est de masquer les défauts , en nous donnant un aspect le plus naturel possible ! Pour cette raison, vous devez être très prudent pendant la phase d’application et de mélange.

Les produits à utiliser pour le contouring peuvent être de la crème ou de la poudre. Vous choisissez la méthode qui vous semble la plus simple .

Mais n’oubliez pas d’appliquer la crème de contouring avant les poudres ; si vous optez pour la poudre, vous commencerez par le contouring après avoir appliqué la poudre sur la base de maquillage . De cette façon , vous pourrez éviter la présence de halos disgracieux sur le visage .

La couleur parfaite pour le contouring

Un aspect important à considérer est la couleur.

Pour que les zones soient  » éclaircies  » il faudra utiliser un produit deux teintes plus claires que votre teint ; vice versa, pour que les zones soient  » assombries  » il faudra privilégier deux teintes plus foncées.

Les teintes froides sont généralement recommandées pour ces derniers. En fait, ces couleurs pourraient rendre votre peau grise et terne, alors adieu l’effet naturel !

Un grand soin doit alors être apporté à la nuance du produit , afin de ne pas créer de stries non naturelles sur le visage.

Les pinceaux les plus adaptés pour le contouring

Pour un contouring impeccable je conseille d’utiliser des pinceaux assez petits , pour privilégier la précision.

Choisir un pinceau à poils épais et étroits vous aidera à obtenir des nuances plus définies et plus intenses ; si par contre vous en utilisez un à poils larges , vous aurez pour résultat des teintes larges et délicates.

Voici une étude approfondie sur l’ utilisation des pinceaux en maquillage !

pinceaux contour et blush

Quels sont les produits pour le contouring

Mais quels produits sont utilisés pour le contouring ?

Avant de procéder à cette technique, vous pouvez choisir, selon vos préférences, entre ces trois produits:

  • Correcteur (clair-foncé)
  • Fondation (clair-foncé)
  • Poudres (clair-foncé)

Une dernière chose avant de commencer.

Nous savons que ce qui nous rend tous différents, au-delà du type de peau, c’est la forme de notre visage, notre couleur et nos traits.

C’est pourquoi nous devons bien connaître notre physionomie. De cette manière, en fait, nous pourrons agir pour améliorer son harmonie et, éventuellement, minimiser certains aspects de notre visage que nous n’acceptons tout simplement pas.

Contouring basé sur la forme du visage

Procédons donc dans l’ordre en étudiant le meilleur contouring en fonction des différents types de visage.

visage oval

Le visage ovale est généralement considéré comme le visage idéal.

Ceci, en fait, ne nécessite pas de corrections majeures mais seulement quelques petites interventions pour améliorer les ombres naturelles.

On procède en créant des ombres sur l’os zygomatique, pour ensuite fondre le produit en dessous, dans le sens des ailes nasales, des tempes (avec effet liftant), des côtés du nez (ici, en réalité, il faudrait un contouring) et la mâchoire.

Les zones au- dessus de l’os zygomatique, l’arcade sourcilière, l’arc du cupidon, le pont du nez et le menton seront plutôt être éclairés .

Visage rond

Dans ce type de visage, les joues douces ont tendance à masquer les pommettes.

Pour réduire le volume des joues et créer l’illusion d’un allongement du visage il va falloir ombrer les parties latérales du visage .

Comment faire?

Tout d’abord, nous allons dessiner une ombre sur la pommette et l’estomper vers la bouche. Nous le ferons également sur les tempes, toujours dans une direction oblique.

Les zones à souligner dans ce cas seront le front et le menton, l’arcade sourcilière, les pommettes (si les joues ne sont pas trop rondes), l’arête du nez et l’arc de Cupidon.

Visage carré

Les traits du visage carré sont donnés par les pommettes accentuées, la mâchoire proéminente et le front anguleux.

Pour minimiser ces aspects, il faudra assombrir les coins du front et des mâchoires, en prenant soin d’éviter la partie centrale du visage. Quant aux pommettes en revanche, il faudra essayer de ne pas trop les creuser avec des ombrages, et éviter de durcir l’apparence.

Au lieu de cela, nous essaierons d’ illuminer le front, le menton et l’arête du nez, en évitant la zone au-dessus de la pommette.

Visage rectangulaire

Le visage rectangulaire est long et anguleux tant sur le front que sur la mâchoire.

Avec le contouring, dans ce cas, il va falloir « raccourcir » un peu le visage et donner l’illusion de « l’ élargir » horizontalement.

Pour ce faire nous allons créer des ombres légères sur les coins de la mâchoire et du front, mais aussi sur les pommettes dans le sens horizontal, en évitant cependant d’amener l’ombre vers la bouche.

Dans ce cas, nous aurons peu à éclairer , en nous concentrant uniquement sur la partie centrale du visage.

Face triangulaire (pointant vers le bas)

Ce type de visage a un front spacieux et un amincissement vers le menton.

Pour rééquilibrer les parties, nous devrons mettre en évidence la partie inférieure. Tout d’abord, nous définirons des ombres sur les coins du front, en descendant vers la pommette, où nous nous concentrerons sur la pommette.

Si le menton est très long, on ombragera la pointe en estompant vers l’extérieur et vers le bas. La partie entre la pommette et la mâchoire, la partie supérieure de la pommette et l’arête du nez seront à la place illuminées .

Face triangulaire (pointée vers le haut)

Dans ce cas, cependant, nous devrons procéder dans la direction opposée à ce qui a été fait auparavant.

Ici, la mâchoire est anguleuse, tandis que le front est étroit et peu spacieux. Les coins des mâchoires seront assombris, ainsi que sous la pommette, en évitant les tempes.

Les zones à éclairer seront alors le front, l’arcade sourcilière, les tempes et l’arête du nez.

Conclusions sur le contour du visage

Ce sont les formes de visage les plus populaires, mais il y en a encore d’autres à traiter !

Cependant, j’espère qu’à partir de ces descriptions, vous pourrez déduire le contouring le plus approprié pour vous. Je recommande : n’arrêtez jamais de pratiquer !

Jouez avec les lumières et les ombres pour définir les volumes à votre guise. Tôt ou tard, vous comprendrez quels sont vos points forts, comment les mettre en valeur et comment, au contraire, masquer les défauts qui vous mettent mal à l’aise.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à me contacter, je me ferai un plaisir de vous aider. En attendant, j’ai hâte de vous retrouver au prochain article de mon blog !

FAQ : Les questions que je pose le plus souvent

  1. A quoi sert le contouring ?

    Le contouring est la technique qui nous permet de donner de la tridimensionnalité et de camoufler certaines imperfections du visage à travers le clair-obscur. Par exemple, on peut faire ressortir la partie supérieure des pommettes avec une couleur claire ou éclairante et on peut cacher / camoufler certains défauts tels que: le double menton, un nez aquilin ou une mâchoire trop proéminente.

  2. De quoi avez-vous besoin pour faire le contouring?

    Pour le contouring, vous pouvez choisir entre trois types de produits, qui sont:
    – correcteur
    – fond de teint
    – poudres 
    Si vous êtes débutant je recommanderais de faire une crème contouring car elle est plus facile à mélanger que les poudres et il n’y a aucun risque de créer des taches disgracieuses .

  3. Quelle brosse utiliser pour le contouring ?

    Il existe différents types de pinceaux à utiliser, mais les plus petits permettent d’avoir plus de précision. Vous pouvez choisir parmi ceux à poils larges qui créent des nuances larges et diffuses, tandis que les pinceaux à poils étroits créent des nuances plus intenses et définies.

  4. Comment faire le contouring ?

    Avec le contouring, vous ne pouvez pas généraliser ! Chaque visage doit être étudié individuellement, car chaque forme nécessite une application du produit en différents points, en fonction de ce qu’il y a à faire ressortir ou à camoufler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *